Mots pour Maux Hypnothérapie  Lydie Lesaffre

 

A quoi sert l’hypnose régressive ?

Les applications de l’hypnose régressive sont nombreuses. Nous pouvons l’illustrer avec quelques exemples: 

  • Certaines séances d’hypnose ont pour but la recherche des points de détail, d’une cause ou d’une forme d’explication, ou d’un complément d’information pour répondre à une attente du conscient ou par curiosité. 

  • Certaines autres séances ont pour but la réinterprétation d’événements passés, pour leur donner une nouvelle tonalité et/ou en tirer des ressources nouvelles pour le présent. 

  • L’hypnose régressive peut aussi être l’occasion de modifier certains aspects des souvenirs. Cet usage est très délicat et doit être réservé, selon moi, aux domaines thérapeutiques et médicaux.

  • Cet aspect délicat ne concerne pas uniquement la modification intentionnelle de souvenirs et l’hypnothérapeute doit veiller également à ne pas modifier accidentellement des souvenirs. 

 

Quelles sont les différences entre une séance d’hypnose régressive et une séance classique ?

Chaque séance est unique et l’hypnothérapeute sélectionne et ajuste ses techniques de manière unique au service de chaque situation. L’hypnose régressive nécessite que le niveau d’intensité de l’hypnose soit très important.

C’est aussi le cas d’autres pratiques, comme par exemple l’hypnose concernant les troubles du sommeil.

La particularité de l’hypnose profonde est qu’elle nécessite soit une personne particulièrement suggestive soit une personne ayant déjà expérimenté l’hypnose, soit une durée en hypnose plus longue avec des techniques particulières.

Les séances d’hypnose régressive sont plus longues et anticipées lors de la séance qui précède.